WOOD BUFFALO : VIVEZ TOUTE L’IMMENSITÉ D’UN PARC

La superficie du parc Wood Buffalo excède celle du tiers des territoires souverains du monde. En comparaison, le Danemark est minuscule et Taïwan semble occulté de la carte. La Jamaïque pourrait « tenir dans sa poche ». Le relief du paysage présente une nature indomptée : la toundra boréale qui se déploie à perte de vue, les monts Caribou à l’allure froncée, des cavernes et des cratères mystérieux, ainsi que des plaines immenses de sel qui brillent sous le soleil qui ne se couche jamais. Vous voulez vous en mettre plein la vue? Voici un tuyau pour profiter pleinement de votre visite à Wood Buffalo et à la ville voisine de Fort Smith.

Ses eaux murmurent et grondent à la fois : voici le delta d’une rivière d’eau douce le plus vaste sur Terre – l’Amazone subarctique. Ici se trouvent les rivières qui alimentent le Nord : l’Athabaska, la Peace et la Slave aux eaux menaçantes. Les pélicans batifolent au gré des vagues déferlantes. Les canots glissent le long de ruisseaux d’eau salée. Les kayakistes défient la mort en surmontant des vagues aussi hautes qu’une maison.

Les bêtes abondent à Wood Buffalo. Le sol du parc gronde sous l’impact des sabots des troupeaux ancestraux. La faune aviaire rare de ce territoire rivalise avec celle des Tropiques. La plus grande digue de castor est en place depuis des décennies, cachée si loin des yeux de tous que personne ne la connaissait jusqu’à ce qu’on l’aperçoive de l’espace.

La population humaine du parc excède à peine celle de la Lune : quelques douzaines de visiteurs à un moment ou un autre. Vous pourrez ainsi profiter de tout cet émerveillement pratiquement à vous seuls lorsque vous visiterez Wood Buffalo, le parc national le plus vaste, le plus intriguant et le plus accessible des Territoires du Nord-Ouest.

Notre grand parc sauvage vous intrigue? Découvrez-en davantage sur les aventures qui vous attendent au parc Wood Buffalo.

HISTOIRES SIMILAIRES

ATTRACTIONS SIMILAIRES