La singularité d’un paysage spectaculaire