Comment se rendre aux T.N.-O.

Se rendre au Nord par les airs

Comment gagner le Nord par avion

Il est très facile de se rendre en avion aux Territoires du Nord-Ouest. Des vols directs sont offerts vers Yellowknife en partance de Calgary (2 heures de trajet), d’Edmonton (1,5 heure), d’Ottawa (4 heures) et de Whitehorse (1,5 heure).

Notre aéroport le plus achalandé est celui de Yellowknife, qui sert de lieu de correspondance pour les vols vers les autres collectivités des T.N.-O. Les six lignes aériennes qui offrent des vols directs au cœur des Territoires du Nord-Ouest comprennent : Air Canada Jazz (de Calgary et d’Edmonton), Canadian North, First Air et Northwestern Air Lease (d’Edmonton), Air North (d’Ottawa) et Westjet (d’Edmonton et de Calgary). Seize autres plus petites lignes aériennes des T.N.-O. s’ajoutent à Canadian North, à First Air et à Northwestern Air Lease pour offrir des vols réguliers ou nolisés vers des plus petites localités des T.N.-O. de même que vers des rivières et des lacs de pêche en pleine nature sauvage.

 

Se rendre au Nord par la route

Le périple routier le plus exaltant

Sur nos routes, vous explorerez un paysage naturel sauvage et vierge, qui permet toutefois l’accès à des terrains de camping et de pique-nique, à des stations-services et à des centres d’information touristique le long de nos routes principales.

Trois autoroutes au Sud relient nos routes au Nord. Parcourez l’autoroute de l’Alaska en passant par le Yukon, pour rallier l’autoroute de Dempster vers le delta du Mackenzie des T.N.-O. et la ville d’Inuvik. Puis suivez l’autoroute 35 de l’Alberta en direction nord pour rejoindre l’autoroute 1 des T.N.-O., au sud de Hay River. En Colombie-Britannique, vous pouvez aussi emprunter l’autoroute 77 rejoignant l’autoroute 7 des T.N.-O., qui longe en parallèle les monts et se termine à Fort Simpson.

 

Se déplacer aux T.N.-O. par voie terrestre ou aérienne

Les collectivités, les parcs, les gîtes et les sites historiques des Territoires du Nord-Ouest sont desservis par un réseau de transport moderne et efficace.

Les routes toutes saisons : toutes les collectivités principales de la région et bon nombre des plus petites localités avant-postes sont reliées par des autoroutes praticables à l’année. La plupart de ces routes sont asphaltées et les véhicules standards comme les voitures à passagers et les véhicules récréatifs peuvent toutes les parcourir.

Les routes de glace : en hiver, presque la totalité de nos établissements éloignés peuvent profiter de quelques mois de contact avec le monde extérieur grâce aux routes de glace. Ces routes, aménagées sur de la neige compactée et de la glace de lac d’une épaisseur de 91 centimètres (3 pieds), sillonnent le delta du Mackenzie, la vallée du Mackenzie et la région de North Slave, vers les villes Deh Cho de Nahanni Butte et de Trout Lake.

Les transbordeurs : en été, quatre transbordeurs à voitures transportent les voyageurs pour franchir les rivières qui ne comportent pas de pont. Pendant plusieurs semaines de  gel en automne et de « bris de la glace » au printemps, ces transbordeurs ne sont toutefois pas en fonction, ce qui restreint l’accès terrestre vers certains secteurs des Territoires à cette époque de l’année.

Le service aérien régulier : pratiquement toutes les collectivités aux Territoires du Nord-Ouest sont desservies par des services passagers aériens réguliers. Inuvik est la localité centrale pour les vols vers de plus petites collectivités en Arctique de l’Ouest, tandis que Norman Wells dessert la région de Sahtu et que Yellowknife offre des vols vers l’ensemble de la moitié sud des Territoires. 

Le service aérien nolisé : en partance de tous les centres principaux, des hydravions, des avions équipés de skis et des avions munis de roues peuvent être nolisés vers des parcs nationaux, des rivières sauvages, des gîtes de pêche éloignés et d’autres lieux éloignés.