Culture

Histoire - D’hier à aujourd’hui

12 000 ans avant notre ère, la majeure partie des Territoires du Nord-Ouest était emprisonnée sous une vaste couche de glace d’une épaisseur de plus de 1,6 kilomètre. Le retrait des glaciers d’ouest en est de ce paysage a ouvert la voie à l’occupation humaine.

Les Dénés ont été les premiers habitants à gagner la région; ils parcourent ainsi les forêts boréales depuis des millénaires. Il y a plus de 1 000 ans, les Inuvialuits les ont rejoints pour s’établir dans la région du delta du Mackenzie, ainsi que sur la côte et les îles de l’Arctique. Il y a moins de 300 ans, sont ensuite arrivés les Métis, qui formaient l’avant-garde de la traite des fourrures. Quant aux établissements euro-canadiens, ils remontent à tout juste un siècle : après les hommes de la Compagnie de la Baie d’Hudson et les missionnaires, ont suivi les baleiniers et la GRC, puis les entreprises de forage pétrolier, les sociétés minières et, enfin, le gouvernement.

Il y a plusieurs centaines d’années, bon nombre de nos collectivités comme Fort Resolution et Fort Simpson ont été fondées à l’origine comme postes de traite. Certaines d’entre elles, comme Fort Smith, Hay River et Enterprise, ont d’abord servi de carrefour des transports. Les villes de Norman Wells et de Yellowknife ont été fondées grâce à l’extraction des ressources : le pétrole et l’or, respectivement. L’établissement de la collectivité d’Inuvik a été planifié; on y a établi les Autochtones, soi-disant pour leur fournir des services modernes. D’autres localités, comme Colville Lake et Wekweètì ont émergé sous l’impulsion inverse, lorsque les Premières Nations ont voulu retrouver leur mode de vie traditionnel.   

La démographie du Nord - Population

Les Territoires du Nord-Ouest sont le foyer d’environ 44 000 personnes, soit à peine un millième de la population canadienne. Établis dans la région depuis des temps immémoriaux, les Autochtones constituent la moitié de la population, tandis que l’autre moitié provient d’ailleurs. Un grand nombre de cultures autochtones différentes se côtoient aux Territoires. Environ 9 % des Ténois sont des Métis, regroupées pour la plupart sur la rive sud du Grand lac des Esclaves. Les Inuvialuits, les peuples du Grand Nord, représentent 11 % de la population des Territoires. Enfin, les Dénés forment environ 30 % de la population ténoise.

Langues

Les Territoires sont une région multiculturelle. On y compte 11 langues officielles : le chipewyan, le cri, le tlicho, le gwich'in, le slavey nord, le slavey sud, l’inuktitut, l’inuvialuktun et l’inuinnaqtun de même que, bien entendu, l’anglais et le français. La région accueille également des immigrants de partout dans le monde, qui viennent gonfler de leur culture le bassin de langues parlées aux Territoires, de l’allemand au tagalog. 

Âge

Ce qui nous manque en population, nous le compensons en jeunesse. La population des Territoires est plutôt jeune : l’âge moyen est d’à peine 32 ans, un âge bien en-deçà de la moyenne canadienne. Près du quart des résidants des T.N.-O. ont moins de 15 ans. À peine une personne sur vingt est âgée de plus de 65 ans.

Météo

Vous croyez qu’il fait trop froid aux T.N.-O.? Détrompez-vous!

Températures

Quelle est la différence entre les Territoires du Nord-Ouest et Hawaii? L’été, il fait plus chaud aux Territoires. De juin à août, la chaleur aux Territoires du Nord-Ouest peut être carrément suffocante. Le record absolu est de 39,4°C (103°F). Heureusement, la plupart du temps, la température est celle d’un intérieur confortable et les conditions sont parfaites pour aller jouer dehors, le jour comme la nuit.

Certes, l’hiver aux Territoires est assez frisquet, mais le climat est sec. Les journées ensoleillées et sans vent rendent le froid fascinant, voire agréable. D’ailleurs, il y a une foule d’endroits accueillants où se réchauffer.

Voici un échantillon des températures auxquelles on peut s’attendre aux T.N.-O. :

Records de chaleur/ maximums moyens, en juillet, en degrés Celsius

Fort Liard : 34,5˚ / 23,3˚

Yellowknife : 32,5˚ / 21,3˚

Inuvik : 32,8˚ / 19,5˚

Records de chaleur/ maximums moyens, en mars, en degrés Celsius

Fort Liard : 18˚ / -3,0˚

Yellowknife : 9,3˚ / -10,8˚

Inuvik : 6,1˚ / -16,8˚

Ensoleillement

Les Territoires du Nord-Ouest bénéficient d’un ciel bleu dégagé la majeure partie de l’année. En effet, au printemps et à l’été, Yellowknife est la ville la plus ensoleillée au Canada. Durant toutes ces journées de beau temps, les Territoires sont l’endroit de prédilection sur Terre pour admirer les aurores boréales et le soleil de minuit. 

Voici comment nos journées se comparent à celles d’autres villes canadiennes durant la haute saison touristique :

Taux d’ensoleillement, d’avril à août

Yellowknife : 60,4 %

Toronto : 53,6 %

Vancouver : 52,0 %

Québec : 48,6 %