À propos des TNO

Quand visiter les Territoires du Nord-Ouest

Quel est le meilleur moment pour venir explorer les Territoires du Nord-Ouest? La réponse est évidente : le moment idéal est dès maintenant.

Dans le Nord, chaque saison offre des expériences surréelles et mémorables. L’été, bien entendu, c’est le temps de célébrer les eaux libres, les journées chaudes et la frénésie de la vie sous le soleil de minuit. À l’automne, les montagnes et les landes dénudées (Barrenlands) revêtent des couleurs saisissantes, sans oublier les magnifiques jeux de lumières déployées par les aurores boréales dans le ciel. Ce spectacle naturel est apprécié  davantage sous la clarté cristalline des soirées d’hiver. Les longs mois froids constituent d’ailleurs la haute saison touristique des Territoires du Nord-Ouest. Une fois le printemps venu, le soleil est enfin de retour dans toute sa vigueur pour baigner de sa lumière le sol encore couvert de neige; c’est la période idéale pour s’adonner aux activités extérieures, comme la motoneige, la randonnée à traîneau à chiens et le ski.

L’ÉTÉ

L’euphorie : voilà le seul mot pour décrire cette saison. Le soleil tourne en rond dans le ciel à s’en étourdir. La mer et les lacs d’un bleu éclatant sont enfin dégagés. Les gens et les choses s’activent de tous côtés. Les pêcheurs enthousiastes sont trop heureux de s’affairer à leur camp de pêche. Les caribous parcourent leurs aires de reproduction, accompagnés de leurs nombreux petits. Encore à minuit, le rire des enfants résonne dans les rues animées. L’été dans le Nord, c’est une période où la vie est à la fois grisante, exaltante et trépidante de splendeur.

L’AUTOMNE

Voici le moment de l’année où la nature reprend son souffle. Après les mois frénétiques d’été voilés par la chaleur, l’automne s’annonce comme un doux répit. Le ciel et les eaux de l’Arctique, si radieux à la saison estivale, prennent des allures changeantes. Du jour au lendemain, la toundra arbore des couleurs cramoisies. Les baies apparaissent à profusion. Les canards, les grues et les autres visiteurs de la belle saison s’enfuient vers le sud. Les montagnes locales se coiffent soudain d’une couronne de neige. Les habitants du Nord se préparent aux rigueurs de l’hiver en coupant du bois, en chassant l’orignal et en mettant leur bateau en cale sèche. Quant au soleil, il se glisse doucement derrière la Terre.     

L’HIVER

En hiver, le Nord prend l’allure d’un monde sur une toute autre planète : un monde à la fois bouleversant, éblouissant et surréel. Imaginez un endroit où la lune règne à midi et où l’océan se fige, les vagues comme fixées dans l’espace. Imaginez la brume glacée en suspension, la morsure métallique du froid et l’immobilité de toutes choses, sauf le vent. En revanche, imaginez la beauté singulière de la région : les aurores boréales embrasant le ciel dans une danse fascinante; les arbres givrés de glace; les étoiles assez brillantes pour faire luire les amoncellements de neige; et les gens, rassemblés dans leurs foyers chaleureux et solidaires face a l’adversité de la saison.  

LE PRINTEMPS
En cette saison, les glaces se brisent, les rivières se débarrassent de leur charge glacée et la terre s’éveille à nouveau. Le soleil, ragaillardi, triomphe rapidement de la nuit. Soudain, l’aigle est de retour sur son aire d’activité et les ours, le museau agité, ratissent les abords des routes. Tout ce qui était emmitouflé et engourdi par le froid est ravivé et prêt pour une nouvelle saison. L’essence de pin gris embaume l’air et le ciel fourmille d’oies et de mouettes. Et les gens, étourdis comme des écoliers, enfilent leurs bottes de caoutchouc et se réjouissent devant leur renaissant.